Blog de voyage

Ce blog est destiné à nos proches, à nos amis et à tous les passionnés de navigation et de voyage. N'hésitez pas à nous laisser un message. Pour les vidéos et les documents techniques ou de navigation, se reporter à la rubrique "Croisière océanique".


La Graciosa, Arrecife (île de Lanzarote)

Premier essai d’intervention sur le blog. On verra ce que ça donne lorsqu’il faudra passer à l’affichage. Les photos seront pour une prochaine fois.

Un mois de travail à bord de Mindelo depuis le 20 juin ! Faut ce qu’il faut, surtout quand on s’apprête à traverser un océan.

Installation d’un nouveau lecteur de cartes, de deux écrans pour l’instrumentation, d’une station météo, de deux anémomètres sur les deux mâts, d’un réseau câblé qui fait fonctionner tout ce fourbi, sachant que, dans un bateau, il est nécessaire de trouver à chaque fois de nouvelles astuces pour acheminer un câble d’un point A à un point B, que les vendeurs envoient des câbles qui ne correspondent pas aux appareils identifiés et que le dos souffre beaucoup.

Mise en place d’un purificateur d’eau destiné à rendre potable l’eau des réservoirs.

Connexion d’un gros câble anti-foudre entre la colonne d’épontille du grand mât et la plaque de masse, pour évacuer vers l’eau les milliers de volts qui pourraient nous toucher un jour.

Et plein d’autres petits boulots, dont la liste, toujours régénérée, serait fastidieuse à lire…

Michèle est arrivée le 6 et Erwann le 13. Ils ont pu faire du VTT sur les chemins de sable de l’île.

Il y a eu aussi les fiestas de Nuestra Senora de Carmen (fêtes traditionnelles de l’île, procession maritime et – moins drôle – une scène assez bruyante avec des hauts-parleurs surdimensionnés).

Aujourd’hui, nous avons quitté La Graciosa pour Lanzarote (voir le petit bateau bleu à côté ― qui nous fait monter parfois sur les hauteurs de l’île). Nous avons pris un coup de vent en passant ; rien d’exceptionnel, mais il a fallu affaler la grand-voile en urgence, qui nous envoyait au lof.

Contrairement à La Graciosa où l’air circule toujours, sur cette côte protégée il fait assez chaud (32°), malgré les rafales de vent qui passent par dessus la haute digue.

Nous sommes passés du charme d’un petit village insulaire à la marina moderne, immense et toute récente d’une ville moyenne (ARRECIFE).

Bon, sur ce, il est temps d’aller boire une bière bien fraîche dans une cerveceria du port.

À votre santé !

Bisous à tous.

3 commentaires

Un petit mot de votre part ?

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Loading
Aller à la barre d’outils