Venus d'Ailleurs

Paroles et musique de Patrice GEFFROY


Un visage teint par le soleil
Une frimousse qui sent les embruns
Ils venaient de chez eux tout là-bas
Emportés par le vent de l’Histoire
Ils étaient seuls
Dans cette école
À voyager contre un tilleul

Te souviens-tu de ces instants
Qui ont rythmé notre jeunesse
Te souviens-tu de ces élans
Qui ont trompé notre détresse

Te souviens-tu de la tendresse
Qui entre nous a fait son nid
Te souviens-tu de ces caresses
Qui charmaient tant nos cœurs unis

Des cheveux un regard de jais
Des yeux bleus sous une tignasse blonde
Oh ils rêvaient de leurs habitudes
Abîmés dans un coin de solitude
Ils se demandaient
Pourquoi ici
Loin du village où ils sont nés

Te souviens-tu de ces instants
Qui ont rythmé notre jeunesse
Te souviens-tu de ces élans
Qui ont trompé notre détresse

Te souviens-tu de la tendresse
Qui entre nous a fait son nid
Te souviens-tu de ces caresses
Qui charmaient tant nos cœurs unis

Une petite fille venue d’Afrique
Un petit gars de la Baltique
Se souriaient comme s’ils avaient vécu
Toute une existence l’un avec l’autre
Ils se parlaient
Sans dire un mot
Avec leurs yeux avec leurs cœurs

Te souviens-tu de ces instants
Qui ont rythmé notre jeunesse
Te souviens-tu de ces élans
Qui ont trompé notre détresse

Te souviens-tu de la tendresse
Qui entre nous a fait son nid
Te souviens-tu de ces caresses
Qui charmaient tant nos cœurs unis

Dans la brume où flottent mes souvenirs
Je ne sais plus très bien pourquoi
Il est un jour parti sans rien dire
Après m’avoir aimée comme un fou
Je le revois
Dans notre école
A voyager contre un tilleul

Te souviens-tu de ces instants
Qui ont rythmé notre jeunesse
Te souviens-tu de ces élans
Qui ont trompé notre détresse

Te souviens-tu de la tendresse
Qui entre nous a fait son nid
Te souviens-tu de ces caresses
Qui charmaient tant nos cœurs unis

Articles liés

Loading

Todesspiel

Todesspiel

Une Chanson

Une Chanson

Un Homme écrit

Un Homme écrit

Toi qui as le Cœur gai

Toi qui as le Cœur gai

L’Hymne à la Vie

L’Hymne à la Vie

Les Toutous

Les Toutous

Vous oubliez la Neige

Vous oubliez la Neige

On est bien

On est bien

Nicole

Nicole

Ma Folie à Moi

Ma Folie à Moi

L’Homme de la Mer

L’Homme de la Mer

Le Vieux Gitan

Le Vieux Gitan

La Mazurka

La Mazurka

Enfants de l’An Deux Mille

Enfants de l’An Deux Mille

Décentralisation

Décentralisation

Ces Mots ne sont pas les Nôtres

Ces Mots ne sont pas les Nôtres

Au Matin d’un Jour

Au Matin d’un Jour

Elle et Lui

Elle et Lui
Loading
Aller à la barre d’outils