Ma Folie à Moi

Paroles et musique de Patrice GEFFROY


J’ai les crocs et je rêve d’un sandwich
J’ai pas de fric et je rêve d’être riche
J’ai pas de pot et je rêve du gros lot
Et je deviens dingue à force de rêver

Je m’écrase quand j’ai envie de mordre
Je m’affole quand tout est en désordre
Je suis triste quand la fête est finie
Et je deviens dingue à mourir de rire

Y a ceux qui se sentent bien devant un gros gigot
Y a ceux qui s’éclatent à coup de Châteaux-Margaux
Y a ceux qui écoutent toute la journée la Fille de Madame Angot
Ceux qui prennent leur pied à colporter des ragots
Y a ceux qui flippent à mort en suçant leur mégot
Ceux qui se délectent à lire du Victor Hugo
Y a ceux qui n’aiment que les lingots ou que les ennuis conjugaux
Et puis y a tous ceux qui s’emballent pour un tango

Le tango c’est mon vertige
Le tango c’est mon délire
Le tango c’est ma folie à moi
Le tango c’est ma faiblesse
Le tango c’est ma misère
Le tango c’est ma douleur à moi

De Chicago jusqu’à Fribourg-en-Brisgau
De Santiago jusqu’aux brouillards de Glasgow
On retrouve un peu de la nostalgie qui a fait le tango
Qui nous emmène qui nous entraîne allegretto

J’ai pas de copains et je rêve qu’on m’entoure
Je suis à plat et je rêve de Cabourg
J’ai pas de mec et je rêve qu’on est deux
Et je deviens dingue à force de rêver

J’ai pas de boulot et les braves gens s’en foutent
Car pour eux y a pas le moindre doute
Y a une route c’est celle-là qu’il faut prendre
Et ça me rend dingue dingue à en crever

Y a ceux qui se sentent bien devant un gros gigot
Y a ceux qui s’éclatent à coup de Châteaux-Margaux
Y a ceux qui écoutent toute la journée la Fille de Madame Angot
Ceux qui prennent leur pied à colporter des ragots
Y a ceux qui flippent à mort en suçant leur mégot
Ceux qui se délectent à lire du Victor Hugo
Y a ceux qui n’aiment que les lingots ou que les ennuis conjugaux
Et puis y a tous ceux qui s’emballent pour un tango

Le tango c’est mon vertige
Le tango c’est mon délire
Le tango c’est ma folie à moi
Le tango c’est ma faiblesse
Le tango c’est ma misère
Le tango c’est pas douleur à moi

De Chicago jusqu’à Fribourg-en-Brisgau
De Santiago jusqu’aux brouillards de Glasgow
On retrouve un peu de la nostalgie qui a fait le tango
Qui nous emmène qui nous entraîne allegretto

Articles liés

Loading

Todesspiel

Todesspiel

Une Chanson

Une Chanson

Un Homme écrit

Un Homme écrit

Toi qui as le Cœur gai

Toi qui as le Cœur gai

L’Hymne à la Vie

L’Hymne à la Vie

Les Toutous

Les Toutous

Vous oubliez la Neige

Vous oubliez la Neige

Venus d’Ailleurs

Venus d’Ailleurs

On est bien

On est bien

Nicole

Nicole

L’Homme de la Mer

L’Homme de la Mer

Le Vieux Gitan

Le Vieux Gitan

La Mazurka

La Mazurka

Enfants de l’An Deux Mille

Enfants de l’An Deux Mille

Décentralisation

Décentralisation

Ces Mots ne sont pas les Nôtres

Ces Mots ne sont pas les Nôtres

Au Matin d’un Jour

Au Matin d’un Jour

Elle et Lui

Elle et Lui
Loading
Aller à la barre d’outils